•  

    Il me suit de sac en sac ce porte-clefs... mais il n'y a pas de clefs au bout... c'est devenu une habitude.

    Il y en a qui accroche des breloques fantaisies (il parait que c'est à la mode)... On dira que c'est ma breloque à moi !!! 


    2 commentaires
  •  

    Très long à faire mais aussi très agréable à porter.

    La laine est une imitation de l'angora : tous les avantages et 0 inconvénient.

    La difficulté résidait dans le bas de la robe et du gilet. Je voulais quelque chose d'originale pour "casser" l'uniformité du modèle.

    J'ai donc utilisé des restes de pelotes dépareillées (eh oui encore !) et  le point d'écrevisse (au crochet) en finition.

     

     

    Le gilet.

    Les couleurs sur les photos n'étant pas toujours fidèles, le vert le plus proche de la réalité est celui ci-dessous.

    Le col et le boutage sont au point d'écrevisse.

     

     

    La robe.

    L'encolure et le tour des manches sont au point d'écrevisse tricotés avec du ruban.

     

     

    Et enfin le détail de la bordure de la robe qui est identique à celle du bas et des manches du gilet.

     

     


    votre commentaire
  •  

    Même principe que l'autre. 


    La serviette d'origine.




    votre commentaire
  •  

    Un vrai plaisir que de faire ce débardeur au tricot et au crochet.

    J'ai utilisé des pelotes dépareillées, comme souvent, et toujours la même technique : dos et devant tricotés en même temps sur 2 jeux d'aiguilles pour ne pas "manquer" de laine.

    Les côtés sont des carrés au crochet.

    Ce débardeur devait être pour moi mais ma mère me l'a "piqué" parce qu'il lui plaisait

     


    1 commentaire
  •  

    Un petit débardeur en coton, très agréable à porter.

    Tricoté à la machine mais les côtes à la main car je préfère la finition main. Je trouve que les côtes sont plus souples.

    Je n'utilise la machine que pour des ouvrages en jersey et/ou en jacquard avec motifs ou surfaces de couleurs et avec des laines simples sans fantaisie.

     


    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires